BOBO SHANTI

Les Bobo Shanti vivent pour réaliser le rêve de Marcus Garvey

Leurs passeports disent qu’ils sont de Trinidad et Tobago, mais l’Afrique est là où ils préfèreraient être.

Les jamaïcains les appellent Bobo Dread, mais à trinidad on les connaît en tant que Bobo Shanti.

Le mouvement Bobo Shanti a été créé en 1958 à Spanish Town, Jamaïque, par Roi Emmanuel Charles Edwards, connu par ses adeptes comme « le Christ Noir ». Les quartiers généraux sont en Jamaïque, et Edwards, bien qu’absent, est toujours considéré comme leur leader spirituel.

L’Organisation s’est répandue à travers les années et désormais se multiplient les nouvelles branches aux Bahamas, Iles Vierges, Ghana, Nigeria, Ethiopie, et Trinidad. La branche de Trinidad est localisée à Wharf Trace, St Joseph.

A Trinidad, il est facile de repérer un Bobo dans la foule .Ils déambulent dans une apparence royale dans leurs turbans aux couleurs vives et leur robes qui descendent jusqu’au sol.

Leur façon de se vêtir unique et leur référence constante à l’Afrique dans leur discours de tous les jours est la manière pour les Bobo Shanti de dire à Trinidad « on n’est que de passage ».

Andre Romeo, 38 ans,un prêtre, dit : « I&I (le mouvement Bobo Shanti) est la continuation du travail de Marcus Garvey pour que l’Afrique soit aux Africains, car nous ne pouvons pas abandonner un continent pour une île. »

Romero est membre de la branche de T&T du Congrès Noir International Ethiopien/Africain.

Marcus Garvey, l’activiste politique jamaïcain, prônait la formation d’une terre Mère Africaine pour les Noirs Américains. Le leader du nationalisme Noir fonda plus tard l’Association Universelle pour le Progrès des Nègres et ses pensées ont influencé le développement du mouvement Rastafari.

Les Bobo Shanti sont décidés à réaliser le rêve de Garvey.

Le noyau dur en est le rêve du rapatriement ou le retour à la terre natale de chacun.

« Les réparations suffiraient après le Rapatriement », dit Romero ; « ce sont les paroles de notre Honorable Prêtre (Emmanuel) ».

Romero dit que Roi Emmanuel a dit un jour à ses adeptes que les réparations devraient être gérées par la banque Ethiopienne puisque c’est le bureau de l’Organisation de l’Unité Africaine.

Les Antilles, ajoute Romero, sont pour leurs habitants originaux- les Amérindiens.

« De la même manière que l’Afrique est climatiquement et géographiquement créée pour le peuple Noir, ici-bas le climat et la géographie sont créés pour les Indiens Arawaks. »

Romero dit que la Suprématie Noire n’était pas raciste et ne doit pas être confondue avec les groupes suprématistes blancs comme le Ku Klux Klan.

La Suprématie blanche dit qu’il faut se débarrasser de tout ce qui n’est pas blanc. Mais la Suprématie Noire vient avec le justice et l’égalité pour tous.

Dans la suprématie blanche il n’y a pas de place pour le marron, le noir ou le jaune. La Suprématie Noire vient avec l’égalité et la justice, la vérité et le droit, l’amour et la vie.

Avant même que le peuple blanc vienne, le peuple Noir gouvernait ce monde. L’Histoire et la Prophétie en témoigneront. (la science l’a elle meme prononcé,les premiers hommmes sont apparu en afrique et plus precisement en ethiopie sont devenus blanc par la suite en migrant vers le monde entier et en s’adaptant aux climat)

Le mouvement Bobo Shanti débuta à Trinidad en 1977 par le biais d’un trinidadien, Imsley Payne.

Le mouvement compte environ 2000 personnes à Trinidad. (…) Les Bobos appartiennent à un des groupes Rastafari de ce pays.

Les principales différences entre les Bobo Shanti et les autres groupes rasta sont : les Bobos ont leur drapeau Rouge jaune vert avec le Rouge en haut. Les autres ont leur drapeau « à l’envers ». les Bobo Shanti gardent le Sabbat, portent la robe et le turban, et gardent les dix commandements.

Les femmes à l’Église portent leurs vêtements jusqu’aux chevilles et couvrent leur tête. Les femmes Bobo Shanti gardent aussi un « principe de purification » de 21 jours, lié à leur cycle menstruel. Cela limite le nombre de femmes qui peuvent interagir avec les hommes et qui peuvent entrer au Tabernacle et participer aux cérémonies.

Romero reconnaît Sizzla comme un Bobo Shanti sérieux mais dit que Sizzla n’est pas High Priest, mais juste Prophète. Les reggae conscient a été associé avec le culte Rasta et Bobo Shanti.

Romero dit qu’il était aux quartiers généraux Bobo Shanti en Jamaïque il y a quelques années quand Capleton et d’autres artistes de reggae ont rendu visite à Roi Emmanuel.

« Le Père leur a montré que les paroles et leurs lyrics sont droites, mais pas divines. Le rythmes est trop rapide. Le reggae est de la culture jamaïcaines. Ces artistes viennent et ils écoutent le prêtre et l’enseignement et le prêche et ils prennent ce qu’ils ont entendu du prêtre pour le mettre sur un rythme reggae. »

Le 2 Novembre, le Congrès tiendra un banquet doré de cérémonie pour marquer le 65ème anniversaire du couronnement de l’Empereur Ethiopien Hailé Sélassie I et de l’Impératrice Menen. Cela se passera au bureau de St Joseph, Wharf Trace, Maracas Valley. Le public est invité et on lui demande de se vêtir avec quelque chose de jaune.

Le Congrès espère rassembler tous les groupes rasta du pays l’année prochaine pour une conférence sur le Rapatriement et d’autres sujets à propos de la foi.
Romero dit : « Pour qu’ils écoutent le Rastaman, nous devons tous venir d’une seule et même voix ».maxresdefault

Lire la suite

Publicités

Les Baye Fall et les locks … une autre histoire, d’autres convictions méconnues et pourtant bien plus anciennes que le Rastafarism

baye-fall-2
Les Baye Fall du Sénégal

Je suis pas un rasta, je suis un baye fall et je ne porte pas des dreadlocks, je porte des ndiagne.

Voilà ce que vous répondrait un Baye Fall du Sénégal qui, bien que portant des dreadlocks n’est pas un adepte du rastafarisme mais un musulman Mouride.

Cheikh Amadou Bamba et le mouridisme

Né en 1853 à Mbacké au Sénégal, Cheikh Amadou Bamba est avant tout un mystique qui a initié le mouridisme, « en utilisant des éléments du paganisme africain, du nationalisme wolof et du soufisme. La philosophie de se mouvement met l’accent sur une relation personnelle avec Dieu, qui est perçu comme un ami et un confident. Pour parvenir à une telle intimité, les adeptes se soumettent à un guide spirituel ».

C’est aussi un résistant, puisqu’il s’est opposé à la colonisation française.
Jouissant d’une audience de plus en plus large dans toutes les couches de la population, Amadou Bamba est arrêté puis exilé à plusieurs reprises. Le cheikh continue néanmoins à attirer de nombreux adeptes et sa popularité ne cesse de grandir.

Ces deux aspects – de chef religieux et de résistant – contribuent à faire d’Amadou Bamba l’un des personnages les plus importants de l’histoire du Sénégal.
De nombreuses légendes circulent à son sujet comme celle du lion affamé du jardin zoologique de Sor : « Ce jour, il fut enfermé avec un lion qui se montra aussi docile qu’un mouton ».

Ibrahima Fall et les Baye Fall

Si Amadou Bamba est le fondateur du mouridisme, Ibrahima Fall en est le bras séculier.
Après avoir étudié dans l’école coranique de son père puis auprès d’autres théologiens islamiques, Ibrahima Fall devient un érudit de l’Islam et passe ses journées dans le recueillement. Puis il fait une rencontre qui va changer sa vie : il rencontre le Cheikh Amadou Bamba. Il devient son disciple et bénéficie d’une dispense spéciale de la part du prophète :

« Au lieu de jeûner et de prier cinq fois par jour, il passa toute son existence à prendre soin de son guide* ».

L’histoire raconte que « Fall leva un jour les mains vers le visage de Bamba dans un geste de supplication et, en réponse, le patriarche cracha dans les paumes de son serviteur. Fall s’essuya les mains dans ses cheveux e fit le voeu de ne plus les laver jusqu’à sa mort. Enrobées de salive les mèches s’agglutinèrent pour former des ndiagnes* ».

Depuis, les Baye Fall suivent l’exemple d’Ibrahima Fall et portent des dreadlocks.

Une histoire déroutante

L’histoire d’Ibrahima Fall et des Baye Fall est dérouante pour qui a pris l’habitude d’associer dreadlocks et rastafarisme. On découvre qu’il existe d’autres histoires et d’autres traditions qui ont conduit au port de dreadlocks sans que cela n’ait rien à voir avec la Jamaïque.
Si vous portez des locks et si vous allez au Sénégal, attendez vous à ce qu’on vous parle des Baye Fall. Là Bas, certains sont aussi très intrigués par ces Jamaïcains qui portent des locks tout comme eux. Des sénégalais ont même été jusqu’à m’affirmer que Marcus Garvey s’était trompé lorque dans sa prophétie il avait annoncé un roi noir qui serait couronné en Ethiopie et qui mènerait le peuple noir à sa délivrance. Pour eux, il s’agissait ni plus ni moins de Cheikh Amadou Bamba, ce qui ferait des rastas des frères qui se seraient un peu trompés.

C’EST UN ARTICLE QUE J’AI TROUVER TRÈS INTÉRESSANT QUE J’AI TROUVER SUR LA PAGE FACEBOOK « NAMANI » ALLEZ FAIRE UN TOUR 🙂

Huiles végétales et leurs vertus

huiles-végétales

A
• Abyssinie : Nourrit et démêle les cheveux frisés, crépus, ou ondulés. Apporte brillance et toucher doux aux cheveux. Revitalise et redonne éclat et vigueur aux cheveux abîmés.
• Amande douce : Très adoucissante et émolliente, elle prévient la déshydratation des cheveux. Assouplit, fortifie, revitalise et redonne éclat et vigueur aux cheveux abîmés. Aide également à éliminer les pellicules.
• Andiroba : Antipoux.
• Argan : Donne brillance et éclat aux cheveux ternes et fatigués.
• Avocat : Embellit la chevelure et apporte brillance et vigueur aux cheveux. Réputée pour stimuler la pousse des cheveux.

► B
• Babassu : Protectrice et filmogène, elle prévient la déshydratation du cheveu. Redonne éclat et vigueur aux cheveux abîmés.
• Baies de laurier : Antipoux redoutable. Aide à lutter contre les pellicules.Purifie et apaise les cuirs chevelus irrités et abîmés.
• Baobab : Embellit les cheveux. Nourrit et protège le cheveu sec. Compense le manque de corps gras au niveau des pointes des cheveux.
• Bourrache : Revitalisant et embellisseur capillaire. Apporte brillance et accélère la pousse des cheveux.
• Brocoli : Gaine le cheveu au fur et à mesure des utilisations et facilite le coiffage en donnant brillance et douceur à la chevelure. Nourrit intensément le cheveu et maintient l’hydratation. Réduit aussi l’effet statique au brossage (voir article « actifs lissants »).
• Buriti : Prévient la déshydratation des cheveux. Revitalise et redonne éclat et vigueur aux cheveux abîmés. Protège les couleurs capillaires et prolonge leur brillance.

► C
• Camélia : Redonne à la chevelure du tonus et du gonflant. Gaine les pointes et fortifie l’ensemble de la chevelure.
• Caméline : Nourrit et apporte brillance aux cheveux. Protège les cheveux fins et agressés (colorations, pollution, eau de mer…). Assouplit les cheveux épais.
• Carthame : Protège la chevelure des radicaux libres responsables de leur vieillissement. Nourrit le cheveu et le protège de la déshydratation. Réputée pour stimuler la croissance des cheveux. Gaine le cheveu et retient l’eau dans la fibre capillaire.
• Pépins de cassis : Assouplissante, fortifiante, elle revitalise et redonne éclat et vigueur aux cheveux abîmés.
• Chanvre : Elle nourrit la fibre capillaire et améliore l’élasticité et le volume du cheveu. Lissante, elle facilite le peignage. Apporte de la brillance aux cheveux.
• Chaulmoogra : Favorise la repousse des cheveux. Apaise le cuir chevelu. Ralentit la desquamation (chute de la partie superficielle de la peau sous forme de lamelles).
• Coco : Nourrit et lisse la fibre capillaire, rend les cheveux brillants et vigoureux. Parfume agréablement les cheveux Constitue une huile anti-poux redoutable (par asphyxie).
• Concombre : Renforce et gaine les cheveux abîmés/cassants. Nourrit et protège les cheveux et le cuir chevelu.
• Coprah : Nourrit et lisse la fibre capillaire, rend les cheveux brillants et vigoureux. Constitue une huile anti-poux redoutable (par asphyxie).
• Cranberry : Donne éclat et lumière aux cheveux colorés ou méchés. Prolonge la couleur ou les mèches. Propriétés antioxydantes et protectrices des cheveux. Nourrit et hydrate les cheveux et le cuir chevelu. Soigne et renforce les cheveux abîmés. Apaise le cuir chevelu irrité et les démangeaisons.

► D
• Dattier du désert : Hydrate et nourrit les cheveux. Renforce et répare les pointes sèches et cassantes.

► F
• Fruits de la passion : Nourrit et protège le cheveu sec. Compense le manque de corps gras au niveau des pointes des cheveux.

► G
• Germes de blé : Nourrit les cheveux secs. Renforce les cheveux.
Extrait CO2 de grenade : Réparateur pour cheveux abimés et pointes dénutries.

► J
• Jojoba : Rééquilibre les cheveux gras en normalisant la production de sébum. Redonne vitalité aux cheveux secs et cassants. Améliore leur brillance et leur souplesse, les embellit. Enraye leur chute. Nourrit les cheveux.

► K
• Kukui : En pénétrant au cœur de la fibre capillaire, l’huile végétale de kukui s’avère un excellent démêlant.

► M
• Macadamia : Son action de filtre solaire permet de préserver les couleurs capillaires. Protectrice capillaire, elle limite les agressions du cheveu.

► N
• Neem : Forte activité anti-poux.
• Nigelle : Revitalise, assouplit et tonifie le cuir chevelu et les cheveux. Renforce les cheveux.
• Noisette : Rééquilibre les cheveux gras en normalisant la production de sébum.
• Noix du Brésil : Huile sèche, elle nourrit le cheveu en profondeur sans le graisser.

► O
• Oléine de karité : Prévient la déshydratation des cheveux. Revitalise et redonne éclat et vigueur aux cheveux abîmés. Protège les couleurs capillaires et prolonge leur brillance.
• Olive : Protège les couleurs capillaires et prolonge leur brillance. Nourrit et apporte brillance aux cheveux. Apaise le cuir chevelu.
• Onagre : Redonne aux cheveux toute leur beauté.

► P
• Papaye : Prévient la déshydratation des cheveux. Apporte brillance et vigueur aux cheveux. Conditionneur capillaire, elle participe au démêlage et au lissage des cheveux bouclés.

► R
• Pépins de raisin : Entretient et nourrit la fibre capillaire.
• Ricin : Fortifie les cheveux. Traite, régénère et réhydrate les cheveux abimés et maltraités par les permanentes, décolorations… Favorise la croissance des cheveux.

► S
• Sapote : Connue pour stimuler la pousse des cheveux. Réputée pour ralentir la chute des cheveux. Apaisante du cuir chevelu. Nourrit et démêle les cheveux frisés. Apporte brillance et toucher doux aux cheveux.
• Souchet : Nourrit en profondeur la fibre capillaire. Prévient la déshydratation des cheveux. Revitalise et redonne éclat et vigueur aux cheveux abîmés. Lisse et adoucit la fibre capillaire.

► T
• Tomate : Donne éclat et lumière aux cheveux colorés ou méchés. Prolonge la couleur ou les mèches, notamment réduit l’impact des UV. Propriétés antioxydantes et protectrices des cheveux. Nourrit et hydrate les cheveux et le cuir chevelu.

► Y
• Yangu : Nourrit et protège les cheveux. Protection des couleurs capillaires soumises aux expositions solaires. Discipline les cheveux bouclés.

Mes indispensables

Hello les locksés alors aujourd’hui je viens de recevoir ma petite commande aroma-zone je vous ne vous mens pas mais je kiff ce site, pour moi c’est la référence pour avoir des produits bio pour mes locks d’amour.

IMG_20140117_200321

donc voilà j’ai racheté:

des flacons de 200ml à 0,80€ l’unité

des pompe vapo en aluminium à 1,10€ l’unité

1 pot en plastique de 250 ml à 1,90€

de l’huile d’avocat et de ricin

pour moi le vapo est juste indispensable j’en utilise depuis des lustres mais m’a mère me les pique à chaque fois qu’elle me rend visite –‘ . dans mes vapo c’est simple je mets des huiles végétales, quelques gouttes d’huile essentiels et dans 1 vapo je mets de l’eau de sources je ne mets pas du tout d’eau du robinet car beaucoup trop calcaire

mon fameux pot je l’utilise pour ma chantilly de karité ( https://lockserilove.wordpress.com/2014/01/05/chantilly-de-karitea/ )

 

 

Chantilly de Karitéa

Hello hello les locksés, aujourd’hui je viens vous parlez de ma chantilly au beurre de karité, non sérieux c’est THE produit pour moi il est tout simplement indispensable, et puis il est tellement simple à réaliser, il convient parfaitement aux locksés comme au non-locksé.

Il hydrate, fait briller et redonne vie à mes locks, je l’applique avant le shampoing, enfin la veille du shampoing, je sépare ma tête en 4 parties, je vaporise un peu d’eau à l’aide de mon fidèl ami le vaporisateur, j’applique ensuite ma chantilly de karité fait maison sur toute mes locks et je mets mon bonnet auto-chauffant ( je sais faut laisser 1 heure, mais j’aime bien laissé toute la nuit j’ai l’impression que cela nourri tellement bien mes amours de locks). le lendemain je rince le tout et je procède à mon shampoing (sans sulfate, paraben….) et je laisse mes locks à l’aire libre histoire qu’elles sèchent naturellement 🙂

ou il m’arrive quelque fois d’en mettre sans rinçage  à la racine de mes locks, pour cela, j’hydrate mes cheveux à l’aide mon vaporisateur, je prend ensuite un peu de ma chantilly que je frotte bien dans les mains histoire quelle devienne de l’huile et je mélange bien tous ça en massant mon cuire chevelu.

je vous donne ma recette par étape 🙂

IMG_20140118_164146

voici les ingrédients dont j’aurais besoin pour ma recette:

Du beurre de karité

de l’huile d’avocat

de l’huile de ricin

dsl pour la grosse bouteil de bologne :/ c’est de l’huile de Carapate que ma grand mère m’en a envoyé

mon pot de 250 ml de chez Aroma Zone

Un batteur électrique et une cuillière

IMG_20140118_164824

dans mon bol j’ai mis 3 cuillères à soupe d’huile Carapate, 2 cuillères à soupe d’huile de ricin, 2 cuillères à soupe d’huile d’avocat.

J’ai fais fondre mon beurre de Karité 1 minute au micro-onde et je l’ai ensuite rajouté dans mon bol avec les huiles.

IMG_20140118_170057

A l’aide de mon mixeur, je vais donc mixer le tout jusqu’à ce que j’obtienne une pâte homogène très légère .

IMG_20140118_171533

Je passe met ensuite le tout dans mon petit pot et voilà voilà j’ai ma chantilly de karité prête à l’emploie.IMG_20140118_171548

Le crochet

cette technique n’est pas mal non plus cela permet d’avoir des locks toute faite pas besoin d’attendre que la locks se forme car elle l’est déjà. Je trouve qu’elle est adapter au cheveux trop lisse qui on donc du mal à s’emmêler, mais aussi aux personnes pas très patiente qui souhaite des locks rapidement !

Cette technique parait peux être un peux banal, mais je trouve que pour avoir des belles  locks il ne suffit pas d’avoir un crochet, la personne qui vous les fera doit aussi avoir une certaine expérience, enfin c’est mon point de vue, car nombreux sont ces gens qui s’auto-proclame spécialiste des locks et qui au final vous laisse avec  des cheveux totalement sans vie, emmêlés et sales sur a tête.

bref j’arrête de parler et je vous mets une petite vidéo

Vanilles

Se dire que l’on va faire  des locks n’est pas une décision à prendre à la légère, si vous commencer des locks en vous disant wouhou c’est la fête j’aurais pas besoin de les entretenirent ça se fait tous seul un conseil ne faites pas de locks !!

De même il existe différente méthodes pour débuter ses locks, la méthode très souvent utilisée pour les cheveux crépu plus ou moins long et la méthode des vanilles. Ces une méthode qui nécessite de la patience car plus le cheveux et long plus la locks prendra du temps pour atteindre sa maturité ( une locks est dite mature lorsqu’il est impossible de la démonter à partir des bouts)

Cette méthode est simple il suffi travailler sur des cheveux propre mais sec et de bien choisir un tracer, car beaucoup de personne ne prennent pas en compte le tracer. Amis non-locksé qui souhaite débuter SVP n’oubliez pas que le tracer de vos locks est très très important.

vous pouvez utilisez des gels pour vous aider à maintenir vos vanilles (j’aime bien le gel locks & twist d’organic root),  tracez ensuite la forme de votre futur locks séparez en deux les cheveux et passez chaque mèche l’une derrière l’autre, vous pouvez aussi débuter par des natte histoire d’être sur que cela va tenir et continuer en vanille

PS: N’utilisez pas de WAX de Cire et de colle (mdr oui c’est dingue mais certaine personne utilise de la colle ) pour vos cheveux, si quelqu’un vous propose de vous faire des locks avec ces produits, un conseil fuyez !

à première vue on pense que les cheveux sont bien, ils ont l’air brillant etc……. C’EST FAUX en vrai ils souffrent de déshydratation, car c’est produits ne laisse pas l’eau pénétré dans le cuire cheveux et un utilisation à long terme rendra les locks terne presque sans vie!

 

Pourquoi ce blog ?

Hello les locksés et non-locksés, ce blog à été crée dans le but de valoriser cette coiffure tous simplement magnifique mais qui reste encore très mal perçu et difficilement acceptée dans la société, oui vous voyez de quoi je parle je suis sûr qu’au moins une fois une personne vous à arrêté pour vous demander si vous étiez « Rasta » ou si vous fumiez des « Joins » etc etc bha voila ce blog à aussi été crée pour que les gens arrêtes d’assimiler les locks au Rastafarisme ( Je fais partie d’une famille de rasta, donc étant plus jeune je voyais mes aînées faire le shabbath et bien sur j’étais végétarienne)

sur cette page vous trouverez des astuces et petits trucs simples afin de sublimer vos locks, mais aussi divers produits testés, mes avis et des contacts

Ps: n’hésitez pas à me faire part de vos avis au sujets des produits que vous avez adorez ou pas .

Gros bisou et bonne visite

PicsArt_1388602057365

 

Avoir des locks ne veux pas dire être « RASTA »

Nous l’avons tous bien remarqué les locks/ locs/ dread/ dreadlocks…. sont devenus « THE COIFFURE » ces dernières années ( et je m’en réjoui) en effet petit à petit on remarque que le retour au naturel pour les peaux noire redevien à la mode et par  la même occasion  le porte des locks est devenu La coiffure naturel.

Mais malheureusement beaucoup associe cette coiffure au mouvement « Rasta ». et c’est là que je fais mon entré en scène pour tous simplement vous dire NON. Porter des locks ne veux pas dire que ÊTRE RASTA et les rastas ne sont pas à l’origine de cette coiffure, comme beaucoup peuvent le penser.

Le rastafari est une philosophie, une culture beaucoup plus poussé que cela. certains pensent qu’il faut impérativement fumé pour être rasta, c’est FAUX ! de même qu’il est possible d’être rasta sans pour autant avoir de locks ! On est rasta dans l’âme, on est rasta si l’on respect les bases simple de ce mouvement

C’est un sujet qui me tiens vraiment à cœur car je viens d’une famille de rasta 🙂

d-splash